Idées de plans ou de rubriques

Un jardin public dans la ville de Royan : une illustration inattendue de l'art de délimiter les informations tout en établissant des liens logiques...

 

Il s’agit ici de donner quelques exemples de rubriques permettant aussi bien

  • de construire des plans généraux ou des plans de détail,
  • d'identifier des approches complémentaires à l'intérieur d'un texte,
  • d'envisager éventuellement des approches supplémentaires pour une réflexion personnelle. 

 

 

Exemple 1

 

I. Thèse : idéologie la plus courante (ou représentation la plus commune d'un phénomène)

II. Antithèse : idéologie opposée critiquant la première (représentation opposée)

III. Synthèse : troisième voie (meilleure prise en compte de données du réel pour reconstruire une représentation plus pertinente)

Attention : il s’agit du plan dialectique classique, souvent plus adapté à la dissertation qu’à la synthèse mais qui pourrait convenir dans certains cas : quand il s'agit de comparer différentes positions dont parlent les auteurs – mais surtout pas, évidemment, pour classer l'avis des auteurs eux-mêmes – sinon ce ne serait plus qu'un assemblage de résumés.

 

 

Exemple 2

 

I. Problème (à définir et à décrire)

II. Causes (à classer et à hiérarchiser) ou conséquences (si la description du problème inclut les causes en décrivant le système)

III. Solutions (à hiérarchiser, de la plus inopérante à la plus pertinente)

 

 

Exemple 3

 

I. Définitions (de la plus immédiate à la plus approfondie, en classant les critères de définition)

II. Analyse du processus (d'un point de départ à son point d'arrivée)

III. Conséquences diverses

 

 

Exemple 4

 

I. Définition(s) (correspondant à la question Quoi ? ou Qu'est-ce que c'est ?)

II. Fonctions (question Pourquoi ? ou À quoi cela sert-il ?)

III. Fonctionnement, formes ou usages (question Comment ?)

 

 

Exemple 4

 

I. Aspects utilitaires (par exemple pour les fonctions d'un vêtement : se protéger du froid, du soleil....)

II. Aspects culturels et/ou sociaux (pour le même exemple : marquer son appartenance à une culture, à un groupe social...)

III. Aspects individuels ou esthétiques (toujours pour le même exemple : se différencier, séduire...)

 

 

Exemple 5

 

I. Niveau individuel

II.  Niveau collectif (groupe social, groupe idéologique, religieux, nation...)

III. Niveau supra-collectif (international, humain au sens universel...)

 

 

Exemple 6

 

I. Aspect scientifique

II. Aspect technique ou économique

III. Aspect éthique, social, politique ou culturel

 

 

Exemple 7

 

I. Point de vue qualitatif

II. Point de vue quantitatif

III. Autres approches (qui échappent à une vision qualitative ou quantitative)

 

 

Exemple 8

 

I. Héritage

II. Situation actuelle

III. Perspectives d'avenir

Attention : il faut éviter un plan chronologique qui ne serait pas motivé par des systèmes clairement différents.